Comment calculer votre vélo ?

Le pédalier

Puissance motrice

Commencez par donner la vitesse et le couple de pédalage.
L’application dispose des deux composantes de votre puissance motrice.

Les plateaux

Mentionnez le nombre de dents de chaque plateau. Le plus petit, à gauche sur votre pédalier, est en haut.
Le principe est que le plateau supérieur doit avoir plus de dents que le plateau inférieur.
Le diamètre des plateaux croît donc de gauche à droite.

Le logiciel annonce déjà le nombre de dents par seconde débitées par le pédalier, pour chaque plateau.
Enclenchez-en un, en y mettant la chaîne

La roue arrière

La roue arrière re├žoit la puissance de la chaîne, qu’elle applique au vélo, sous forme d’une poussée horizontale.

Le rayon

Mentionnez le rayon de la roue arrière, pneu compris.

Les pignons

La roue arrière comporte sept pignons.
A l’inverse des plateaux, chaque pignon précédent, à gauche, doit comporter plus de dents que le suivant, à droite.

Votre vélo est maintenant configuré, analysons les résultats.

Résultats

Nous analysons les colonnes de gauche à droite.

Le vitesse de rotation de la roue

Elle dépend de la vitesse de rotation du pédalier, et du rapport engagé.
Le logiciel la mentionne selon deux unités:

Le rayon

C’est le rayon de la roue virtuelle, actionnée en prise directe par le pédalier, comme sur un grand bi.
Changer de vitesse revient à modifier le rayon de la roue virtuelle.

Le développement

C’est l’enjambée du vélo: la distance horizontale parcourue en un tour de pédalier. Il est au vélo ce que le pas est à la marche à pied.
Il dépend

  • du nombre de dents du plateau et du pignon qui ont la chaîne (rapport engagé)
  • du rayon de la roue

Le développement correspond au diamètre de la roue virtuelle du pédalier, multiplié par Pi.

La vitesse translationnelle

C’est la vitesse à laquelle se déplace le vélo. Elle dépend de la vitesse de rotation du pédalier et du développement.
Le logiciel la mentionne aussi selon deux unités:

La poussée

C’est la force horizontale que la roue inflige au vélo, pour le faire avancer.
Elle dépend directement du couple au pédalier, du rapport de vitesse engagé, et du rayon de la roue.
Le logiciel la mentionne aussi selon deux unités:

Le rôle de la poussée est de vaincre les forces résistantes que doit affronter le vélo:

Le produit de la poussée en newtons par la vitesse, en mètres par seconde, donne la puissance en watts.

Combinaisons prohibées

Un vélo avec 3 plateaux et 7 pignons n’offre pas 21 vitesses pour autant.
Les diagonales entre roues extrèmes sont déconseillées, car elles tordent la chaîne, qui finira par se rompre.
Voilà pourquoi les pignons sont disposés à l’inverse des plateaux. Pour garder la chaîne alignée.

En pratique, un vélo avec 3 plateaux et 7 pignons offre 15 vitesses effectives.

Le logiciel ternit les combinaisons prohibées, sur fond rouge.

🍪 Le cookie

Tous les paramètres de votre vélo sont conservés dans un cookie vélo pendant 300 jours, après la fermeture de la page web.
Pour éviter de devoir ré-encoder le nombre de dents de chaque plateau et pignon, à chaque usage du logiciel.

A défaut de cookie, l’application affiche les paramètres du mien.