Le zénith

Pour le Soleil, le point subsolaire oscille de part et d’autre de l’équateur, entre deux parallèles extrêmes, dénommés tropiques correspondant à l’inclinaison de l’axe des pôles sur l’écliptique.

Par référence à la constellation dans laquelle se trouvait le soleil lors de leur dénomination.
Une réalité qui n’a plus cours actuellement, vu la précession des équinoxes.

Pour la Lune, étant donné qu’elle gravite sur une orbite inclinée de 5,14° sur l’écliptique, ces valeurs extrêmes sont à majorer d’autant.

Néanmoins, par facilité, le point sublunaire ne tient compte que de l’attitude de la Lune face à l’axe des pôles, et non du nœud.
Ces 5,14° ne font pas beaucoup de différence dans la pratique.

Puisque la Terre est sphérique, le Soleil et la Lune sont toujours au zénith d’un point donné.

Le graphe agrandi présente plus de détails.

On peut notamment y voir:

Le méridien minuit ne signifie pas nécessairement qu’il soit minuit dans toutes les zones qu’il traverse.

L’image ci-contre a été prise le 21 juin à 01:45 CEST
CEST signifie Central Europe Summer Time: Heure d’été d’Europe centrale.

Le Simulateur identifie votre TimeZone, dont il indique le code à côté de l’heure.
Cependant, lorsqu’il trace le méridien minuit, il ne sait pas quel est le régime horaire des régions traversées.

Il considère donc qu’il est 00:45 en Europe centrale.

La fixation de l’heure légale relève plus d’une décision politique que de la réalité scientifique.
Pour la vie en société, il convient qu’elle soit aussi homogène que possible.

Ainsi, la Chine n’a qu’une seule heure légale, alors qu’elle pourrait facilement s’étendre sur trois fuseaux horaires.

Le décalage n’est pas toujours un nombre entier:
L’Inde a décidé que son heure légale serait de GMT+05:30, afin de mieux correspondre avec l’heure solaire.
Il n’est donc fort probablement pas minuit, sur les montres indiennes, lorsque le méridien minuit traverse l’Inde.

Et au pôle sud, où tous les fuseaux horaires se rejoignent, on a décidé d’adopter l’heure de Nouvelle-Zélande puisque la base Scott Amundsen est reliée par fibre optique avec une base néo-zélandaise.

Ne soyez pas surpris si, dans le graphe des zéniths, le côté éclairé de la Lune est à l’opposé du Soleil.

Le Soleil et la Lune de ce graphe représentent en réalité les points subsolaire et sublunaire.
C’est à dire les endroits, au sol, où le Soleil et la Lune sont au zénith, dans le ciel.
Lorsque vous transposez la Lune dans le ciel, son côté éclairé est du côté du Soleil.