Le mode d’emploi du Simulateur Astronomique

Pour utiliser le Simulateur Astronomique, il suffit d’ouvrir la page web qui le contient.
Aucune installation n’est nécessaire, c’est une applet Java ☕.

C’est à dire un programme qui s’exécute directement dans votre navigateur.
Vous téléchargez donc toujours la dernière version du logiciel, dont votre ordinateur perd la mémoire après fermeture du navigateur.

Au départ, le simulateur est initialisé à la date système.

Le menu Date

Il permet d’avancer ou de reculer d’un jour, ou de revenir à la date système.

L’item Mémoriser stocke la date courante dans le champ date en bas à gauche.
Il suffit d’y positionner le curseur en y cliquant, puis de valider avec entrée, pour la récupérer.

Le second bloc du menu permet d’avancer jusqu’à la phase lunaire souhaitée, qui suit la date courante.

Le troisième bloc permet d’avancer jusqu’à la prochaine phase de Vénus: Etoile du matin ou du soir.

Le quatrième bloc permet d’avancer jusqu’à la prochaine opposition martienne.
Il s’agit de l’opposition inférieure.
L’opposition supérieure ne présente aucun intérêt: Mars est au plus loin, et caché derrière le Soleil.

Tous les blocs ci-dessus avancent la date courante jusqu’à l’événement souhaité.
L’idéal, pour observer le changement, est d’afficher le panorama ou les saisons.

Le menu Date permet aussi de reculer ou d’avancer d’un an.

Les lignes Fenêtre d’éclipses suivantes et précédentes avancent ou reculent la date jusqu’à la prochaine ou dernière saison d’éclipse.

Ensuite, le simulateur se met en animation rapide jusqu’à la prochaine éclipse lunaire.
Pendant l’éclipse, il se met en animation lente, et y reste indéfiniment.

Introduction manuelle d’une date

Le champ en bas à gauche permet d’introduire une date manuellement.
Il suffit de l’introduire au format AAAAMMJJ ou AAAAMMJJHHNN
Il s’agit d’un format standard en informatique, qui permet aisément de trier des fichiers ou enregistrements par date, puisque les unités de mesure du temps sont exprimées de gauche à droite, de la plus grande unité de temps à la plus petite.

Par exemple, pour le positionner au 24 octobre 2017, introduisez 20171024

Pour préciser l’heure, ajoutez-y quatre chiffres.
Ex: le 24 octobre 2017 à 05 h. 43 min., encodez 201710240543
Tous les chiffres collés, sans espace. Validez ensuite avec enter.
Si le format est valide, le champ devient vert.
Si le texte entré ne correspond pas à ce critère, le champ devient rouge et efface son contenu.

Nous verrons plus loin que le paramétrage externe par l’URL obéit à la même syntaxe.

Le menu Graphes

Le simulateur permet d’afficher quatre graphes simultanément.

Le dernier graphe demandé apparaît en haut à gauche.
Tous les autres graphes sont décalés vers la droite ou vers le bas. Le dernier (en bas à droite) disparaît.
Si vous demandez un graphe déjà affiché, il revient en première position.

Les graphes sont expliqués individuellement dans la page des graphes.
L’option Un graphe alloue la totalité de la fenêtre au graphe supérieur gauche.
Dans ce cas, d’éventuels détails supplémentaires peuvent apparaître.

La souris

La souris permet non seulement de manipuler les menus ou cliquer les boutons,
mais aussi une permutation rapide des graphes affichés,
sans devoir dérouler les menus, et donc pendant l’animation:

  1. Cliquer sur le graphe 1 (supérieur gauche) le maximise.
  2. Cliquer sur le graphe 2, 3 ou 4 le ramène en première position.
  3. Cliquer sur un graphe lorsqu’il est maximisé lui restaure sa taille initiale et revient au mode multi-graphes.

Par dérogation au point 3, lorsque le Panorama est maximisé :
Cliquer dans la zone de passage de Mars, en bas du Panorama, le fixe en bas à gauche de la Terre ou le replace sur son orbite.
Cette fonction permet de mieux suivre le déroulement des saisons martiennes.

La molette

La molette permet d’avancer ou de reculer dans le temps à volonté, selon l’intervalle d’animation.
Pour ceux qui connaissent le Simulateur Astronomique depuis le début, la molette remplace les boutons + et -.
Cet intervalle peut être modifié dans le menu Temps
Il est automatiquement défini lors du changement de graphe.

Le menu Temps

Il vous permet de gérer l’intervalle entre deux images:

Remarque à propos du Jour lunaire:
Il s’agit de l’intervalle entre deux passages successifs de la Lune au méridien (24 h 48 min).
Il est donc un peu plus long que le jour solaire.
Utile pour animer l’horloge et les marées: L’aiguille lunaire ne bouge pas d’un jour à l’autre.

Chaque graphe règle le timer à l’intervalle et à la cadence qui lui conviennent le mieux, pour une animation fluide.
Le menu Timer vous permet de modifier manuellement ces valeurs.
Affichez donc d’abord le graphe souhaité avant d’en régler le timer.