Algol

Compagnon  
Inclinaison  
-
 

Algol est une étoile, de la constellation de Persée, autour de laquelle gravite un compagnon obscur, qui nous l’occulte à intervalles réguliers.
Tous les 2 jours et 21 heures, ce compagnon obscur passe devant Algol, dont l’éclat diminue fortement.
Bien qu’il s’agisse d’une éclipse, ce phénomène est appelé minimum.

Algol est situé à 92,82 années-lumière. La distance nous empêche d’en savoir plus sur ce compagnon obscur.
Etoile sombre, planète géante, trou noir ?
Même vue du téléscope le plus puissant, une étoile n’est qu’un point dont on ne peut discerner aucun détail.

Algol est une étoile binaire à éclipses.
Il existe certainement des milliers d’étoiles autour desquelles gravite un compagnon obscur, mais le hasard a voulu que la Terre soit dans le plan orbital de celui d’Algol.

Le graphe de présentation d’Algol comporte quatre zones.

1) L’horloge d’Algol

L’aiguille nous indique la position du compagnon obscur par rapport à la Terre, située vers le bas, à six heures.

Le minimum a donc lieu lorsque l’aiguille est … au minimum.

2) Algol et son satellite

Algol vue de près: On distingue le compagnon obscur qui gravite autour.

Le sens de révolution et le plan orbital sont une pure spéculation.
Personne ne sait dans quel sens le compagnon obscur tourne, ni s’il orbite dans un plan horizontal, vertical ou oblique.

Tout ce qu’on sait, c’est qu’il passe devant Algol, qu’il éclipse.

3) Algol dans le ciel

Algol est située à 40° du pôle nord céleste.
Ce qui signifie qu’en Belgique, qui est située à 50° nord, Algol ne se couche jamais.

Elle entre, tout au plus, en contact avec l’horizon, puis remonte.

Le cercle bleu figure le ciel jusqu’Algol.
Le pôle nord est au centre. La ligne blanche horizontale, en bas, représente l’horizon. Votre regard est tourné vers le nord.
La ligne verticale représente la méridienne. Une ligne imaginaire nord-sud qui passe par le zénith.

La date indique quand la lumière d'Algol a été émise. Il y a près d’un siècle.

Ce n’est pas parce qu’il y a un minimum tous les trois jours, qu’on peut tous les observer.
Deux raisons nous en empêchent:

  1. Algol est une étoile. Elle ne peut être observée que de nuit.
  2. Lorsqu’elle est basse sur l’horizon, il est difficile de l’apercevoir

L’arc vert représente la nuit noire, la nuit des astronomes, lorsque le soleil est bien bas sous l’horizon.
De sorte que les hautes couches de l’atmosphère ne soient plus éclairées.

La ligne rouge pointe le prochain minimum.
S’il a lieu la nuit, il sera observable.

L’éclipse dure dix heures.
Si la ligne rouge est proche de l’arc vert, vous pourrez tout de même observer la baisse ou la hausse de luminosité.
Si elle pointe en plein jour, l’éclipse est inobservable.

L’arc vert montre que les éclipses ont plus facilement observables l’hiver.
Parce que les nuits noires y sont longues.
Parce qu’Algol est haute sur l’horizon, à notre époque de la précession des équinoxes.

4) Le calendrier d’Algol

Le calendrier défile à gauche, lorsque le graphe est agrandi.
Chaque ligne grise représente un changement de jour, à minuit.

L’instant présent est une ligne blanche fixe, à mi-hauteur.
Comme le calendrier des marées, la moitié supérieure est passée, la moitié inférieure est future.

Le zoom (glissière de droite) permet de zoomer dans le calendrier.

Chaque ligne rouge est un minimum d’Algol.
La date et l’heure indiquée sont celles de votre fuseau horaire.

CEST signifie Central Europe Summer Time : heure d’été d’Europe centrale
CET signifie Central Europe Time : l’heure d’hiver européenne.