Les éphémérides 🖩

🧠 Le cerveau du simulateur

Les éphémérides sont un module sans interface, donc, non visible de l’utilisateur,
mais essentiel au fonctionnement du Simulateur Astronomique.
Il calcule les variables dont les graphes ont besoin pour s’afficher.

Pour l’essentiel, les éphémérides gèrent des fonctions cycliques qui délivrent un angle [0..2π]
sur base de l’instant défini sur la ligne du temps. (date et heure).
Le point de départ et la durée de chaque cycle sont définis en dur dans le code.

Code source

Le code source des éphémérides.

La mise à l’heure des éphémérides

Comme on règle une montre, en la mettant à l’heure sur une source officielle,
Il a fallu mettre le Simulateur Astronomique à l’heure, sur base de données fiables trouvées sur Internet.

Telle que, par exemple, cette vidéo de la NASA

Autres vidéos annuelles.

Le simulateur gère des cycles isochrones moyens.
Par conséquent, un écart, positif ou négatif, par rapport à la réalité, est toujours possible,
En vertu de l’ellipticité des orbites.

🧙 L’uchronie

Les éphémérides n’agissent pas seulement sur les graphes, mais aussi sur les glissières de contrôle des variables, que l’utilisateur peut modifier après leur calcul.
Ce faisant, le Simulateur quitte la ligne du temps, et passe en mode uchronie.
Les graphes n’obéissent plus aux éphémérides, mais aux glissières.

Comme une utopie est un lieu irréel, qui n’existe pas; Une uchronie est une temporalité qui n’existe pas.
Chaque planète pouvant être n’importe où, sans rapport avec la ligne du temps.

Ainsi, en uchronie, la glissière heure TU du cadre du temps universel ne modifiera pas la phase lunaire, ni les positions planétaires.
En mode chronologique, la modification de l’heure induit aussi un déplacement de la Lune et des planètes.

🌊 Application concrète aux marées

Déplacez la glissière heure d’un extrème à l’autre (de l’extrème gauche 00:00, à l’extrème droite 23:59)