🌟 Algol, l’étoile binaire à éclipses de Persée

Compagnon  
Inclinaison  
-
 

Définition

Algol est une étoile, de la constellation de Persée, autour de laquelle gravite un compagnon obscur, qui nous l’occulte à intervalles réguliers.
Tous les 2 jours et 21 heures, ce compagnon obscur passe devant Algol, dont la luminosité diminue fortement.
Bien qu’il s’agisse d’une éclipse, ce phénomène est appelé minimum.

Algol est situé à 92,82 années-lumière. La distance nous empêche d’en savoir plus sur ce compagnon obscur.
Probablement une naine brune, une étoile avortée
Même vue du téléscope le plus puissant, une étoile n’est qu’un point dont on ne peut discerner aucun détail.

Algol n’est pas intrinsèquement une étoile binaire à éclipses. Ce n’est dû qu’au fait que la Terre soit dans le plan orbital du compagnon obscur.
Il existe certainement des milliers d’étoiles autour desquelles gravite un compagnon obscur, mais le hasard a voulu que la Terre soit dans le plan orbital de celui d’Algol.

Manipulation

Le Simulateur Astronomique est consacré à l’astronomie du système solaire proche.
Située à 92.8 années lumière, Algol est l’exception. Elle est présentée dans un article séparé, que la case à cocher Algol permet de présenter.

Pour présenter Algol, il faut nécessairement être sur la ligne du temps.
La fonction n’est pas disponible en 🧙 uchronie, car le simulateur a besoin de la date pour la positionner.
Pour quitter l’uchronie, cliquez le bouton Maintenant, ou le bouton de la date, à côté du 🌏 temps universel

🎬 Animation

Pour animer Algol, il faut que la liste déroulante 📽 Animer porte sur ⏳ Le temps.
Tout autre choix générant une uchronie, et le retour immédiat aux graphes généraux.

Cliquez ensuite le bouton Animer

🔭 Algol au téléscope

Le graphe de gauche présente Algol au téléscope, avec son compagnon obscur.
Bien sûr, aucun téléscope ne permet de voir les détails à une telle distance. Tout cela est donc imaginaire.
Telle que l’inclinaison du plan orbital du compagnon obscur et son sens de révolution.
La glissière sous le graphe, qui permet de manipuler le plan orbital, ne repose sur aucun fondement scientifique.

La seule certitude est l’interposition périodique du compagnon obscur, entre Algol et la Terre.

🌃 Algol vue de la Terre

Algol est située à environ 50° du pôle nord céleste.
Pour les pays situés à 50° nord, elle est toujours levée, et touche l’horizon nord une fois par jour.
Son arc d’observabilité (en vert) varie selon la saison, et la durée de la nuit, de part et d’autre de la position qu’elle occupe à minuit solaire.

L’aiguille jaune indique le prochain minimum, pour autant que les ☑ 🧩 options et ☑ ✍ libellés soient cochés.

Repère tropique

Toutes les éphéméries du Simulateur Astronomique sont calculées sur une base tropique, et non sidérale.
Y compris la position d’Algol, qui va donc accuser un décalage, à cause de la précession des équinoxes.
Les éphémérides glisseront donc lentement au fil des siècles, pour revenir en phase, dans 25.800 ans.
Elles ne sont donc vraies que pour notre époque.

A notre époque, Algol est basse sur l’horizon en mai et juin, durant lesquels les nuits sont courtes.
L’observation d’un minimum est donc quasi-impossible à cette période. L’idéal étant les nuits d’hiver.

Source

Après consultation de plusieurs sources concordantes, Algol est synchronisé sur cette source.