Présentation de l’Artisan

Le concept

Tout entrepreneur est rapidement confronté à un flux de factures et de payements, qui constituent l’essence même de son activité économique.

Pour une gestion efficace, il est essentiel d’y voir clair. Cependant, une même information (une facture) est impliquée dans plusieurs processus:

Une feuille Excel mono-usage est insuffisante. Elle ne dessert qu’une seule fonction.

Tout entrepreneur doit, en permanence, savoir ce qu’il doit à la TVA, pour éviter une surprise en fin de mois / trimestre.

Vous ne voyez votre comptable qu’une fois par mois / trimestre. Une entreprise se gère au quotidien.
La gestion de votre entreprise n’incombe pas à votre comptable.

Dans votre entreprise, le gérant, c’est vous.

Trop d’entrepreneurs bricolent la gestion de leur entreprise avec des feuilles Excel, improvisent leurs factures au traitement de texte, qui ne gère aucun calcul.
Les logiciels comptables sont trop compliqués pour le commun des entrepreneurs.
C’est pour eux que l’Artisan a été conçu. Il ne repose que sur deux notions immuables, connues de tous : La facture et le paiement.

L’efficacité de l’Artisan suppose un usage quotidien.
Ne pas aller se coucher, tant que toutes les factures et tous les paiements du jour n’y sont pas encodés
C’est la condition sine qua non pour y voir clair. Utiliser l’Artisan suppose une bonne dose de motivation et d’auto-discipline. Le succès est à ce prix.

Ce temps d’encodage est dérisoire, comparé aux quinze heures hebdomadaires que perd, en moyenne, chaque entrepreneur aux tâches administratives et de gestion.
Car l’Artisan délivre les résultats en quelques clics.
Pour réussir son entreprise, travailler ne suffit pas. Il faut aussi gérer.


J’ai vu trop d’indépendants bosser d’enfer dans leur entreprise, pour tomber en faillite, du jour au lendemain, sans l’avoir vu venir.
Travailler sans gérer, c’est comme conduire une voiture de nuit, à pleins gaz, les yeux fermés, tous feux éteints.

Le principe

Votre activité économique repose sur deux piliers:

  1. La facture
  2. Le paiement

La facture que vous recevez, celle que vous émettez.
Les paiements que vous émettez, ceux que vous encaissez.

L’Artisan ne fait appel qu’à ces deux notions.

Ce n’est pas un logiciel comptable, mais un assistant de gestion, à la portée de tout entrepreneur.
Car la manipulation d’un logiciel comptable requiert une formation et un diplôme en comptabilité.
Elle est réservée aux comptables professionnels, que l’Artisan n’a pas pour vocation de remplacer.

Les notions et principes comptables changent d’année en année. Etre comptable requiert une formation permanente.
La facture et le paiement sont deux notions séculaires immuables.

Pour fonctionner, l’Artisan n’a besoin que de vos factures et de vos paiements.
L’Artisan connaît les articles que vous vendez. Il vous aide à rédiger vos factures de sortie, et en calcule le total.
Alors que trop d’entrepreneurs improvisent manuellement leurs factures sur traitement de texte, à la calculette.

Les services

L’Artisan

Tout ce dont vous avez besoin, pour y voir clair au jour le jour.
Car on n’encode qu’une fois, mais on cherchait, chaque fois, ce que le logiciel délivre désormais instantanément.

Une bonne dose de motivation et d’auto-discipline

L’Artisan ne pourra vous éclairer efficacement, qu’à condition d’être informé, en temps réel, de tout nouvel événement concernant votre entreprise.
Aussi, la consigne est de

Ne pas aller se coucher tant que toutes les opérations du jour n’y sont pas encodées.

Factures et paiements.
Car ce n’est que sur base de données à jour que l’Artisan produira des résultats fiables. L’auto-discipline est la clef de votre succès.

Votre comptable

L’Artisan ne vous dispense pas d’un comptable. Que du contraire, il le complète.
Chacun son rôle:

Votre comptable reste le seul responsable du dépôt de vos déclarations.

Un comptable coûte, en moyenne, 3.000 € par an hors T.V.A. Le mien en coûte moins de mille.
Grâce à l’Artisan, je lui présente des facturiers bien structurés, plutôt qu’une masse informe de factures en vrac.

Son temps de travail diminue en conséquence. Sa facture aussi.
Une économie de 2.000 € par an, c’est l’équivalent d’un beau mois de salaire.

C’est pour le comptable qu’a été pensé
l’accès en lecture seule.

Vous n’avez plus à lui remettre vos facturiers.
Il a aussi accès à internet